Voyage, voyage

Fare niente, dolce vita… Ça sonne à nos oreilles comme des cigales, ça respire le soleil et la chaleur. “Ne rien faire”, “douceur de vivre”, oui, les Italiens ont tout compris. À votre tour! Prouvez-leur qu’ils n’ont pas le monopole de la détente. Vous avez enfin posé vos vacances, il ne vous reste plus qu’à éplucher l’Internet – ou vous réfugier chez un libraire –, choisir votre future destination… et vous organiser (un peu ou beaucoup, c’est selon).

Étape 1 – La destination

De nombreux sites fourmillent sur la toile pour nous aider à choisir la destination de nos rêves. Nos préférés : quandpartir.com, ou-et-quand.net ou bien encore, le planificateur.a-contresens.net
Entrez votre budget, la période de vos congés ou bien encore la zone qui vous intéresse dans le monde et faites votre choix. Sinon, vous pouvez toujours continuer à lire notre billet. Oui, nous aussi, on veut vous aider. Découvrez ci-dessous nos destinations coups de cœur, continent par continent (ou quasi).

LES AMÉRIQUES

On vous aurait bien dit de prendre des billets d’avion pour le Guatemala ou le Costa Rica, très en vogue ces derniers temps, mais pas de chance, juillet-août, ce n’est pas la période la plus propice pour les visiter.
Pour compenser : allez au nord-est du Brésil (Nordeste), région encore peu connue des touristes, bénéficiant de belles plages, de grands espaces sauvages et d’une météo clémente 300 jours par an; au Pérou pour sa montagne arc-en-ciel, son Macchu Picchu et ses lamas; ou en Bolivie pour ses lacs salés et ses paysages désertiques.

L’île de Fernando de Noronha au Brésil – Crédit: AirFrance
Le désert de sel Salar de Uyuni en Bolivie

Plutôt citadine et pas fan de grosses chaleurs? La ville des vents, la belle Chicago dans l’Illinois, vous attend avec ses imposants buildings, son architecture audacieuse et ses 2 kms de plage bordant le lac Michigan. Entre ville et plage!

Le centre-ville de Chicago traversé par la rivière du même nom

Et si on restait aux États-Unis mais qu’on en sortait en même temps? Non ça ne revêt pas de la science-fiction! Voyez plutôt: sautez dans un avion, survolez l’océan et atterrissez à… Hawaï! L’archipel est un paradis à lui tout seul avec ses plages de sable fin, sa météo toujours ensoleillée et ses paysages volcaniques presque lunaires.

La vallée de Waipi’O’ sur l’archipel d’Hawaï

Si vous souhaitez demeurer au Canada, le territoire est tellement vaste que vous y trouverez forcément votre bonheur. Envie de nature, de randonnées? La Gaspésie vous tend les bras, le parc de Banff en Alberta aussi.

Le lac Peyto dans le parc national de Banff dans les rocheuses canadiennes

L’EUROPE

C’est le continent parfait pour vos vacances d’été, il est vaste, facile d’accès, composé de nombreux pays et de paysages tous aussi beaux les uns que les autres.
Faites donc une virée en France, au pays basque, entre océan atlantique et montagnes pyrénéennes, une région riche en gastronomie et produits du terroir, et beaucoup moins peuplée de touristes l’été que la célèbre Côte d’Azur.

La plage de Bidart dans les Pyrénées-Atlantiques

Quelques 1 000 kilomètres plus loin, la Croatie sur la côte adriatique attire de plus en plus pour ses jolies stations balnéaires. Dubrovnik, la capitale du pays, est un savant mélange slave et vénitien aux jolies ruelles patinées.

La capitale du pays, Dubrovnik, bordée par la mer Adriatique

L’Espagne, encore, toujours. Laissez Barcelone et sa horde de touristes de côté pendant l’été même si la ville possède un charme fou. Pourquoi ne pas vous rendre dans le sud du pays, en Andalousie, à Séville par exemple?

La plaza de España à Séville

L’AFRIQUE

On oublie trop souvent le continent africain et pourtant! Le Kenya ou la Tanzanie pour ne citer qu’eux sont riches en paysages, faune sauvage, savanes, parcs nationaux et réserves naturelles pour les amoureux de nature. Et si vous faisiez un petit safari?

La faune sauvage du Kenya

L’ASIE

Juillet-août, en Asie, c’est la mousson, pas très propice aux voyages donc. Cela dit, quelques endroits sont épargnés (l’Indonésie, la Malaisie), mais si la chaleur étouffante vous irrite autant que l’afflux de touristes – notamment à Bali – ne l’envisagez même pas.

Les rizières de Bali, en Indonésie

L’OCÉANIE

Certes, c’est à l’autre bout du monde et le temps de vol est horriblement long (compter une bonne journée) mais l’attente en vaut la peine. Il suffit de regarder cette photo de l’île des Pins, aussi surnommée l’île la plus proche du paradis, en Nouvelle-Calédonie pour s’en convaincre.

L’île des Pins en Nouvelle-Calédonie

Étape 2 – L’organisation

Commençons par le commencement : le billet d’avion. Des sites de comparateur de vols comme skyscanner, google flights ou flighthub vous aideront à trouver votre billet à moindre prix en fonction d’un calendrier.
Pour les aventurières qui aiment la dernière minute et sont abonnées au gros sac à dos et à l’auto-stop, la suite de ce billet ne vous concerne qu’à moitié. Pour les autres, suivez le guide.

Pour le logement, selon votre budget et votre envie, vous avez le choix! Envie de confort et de tout inclus? Les hôtels se bousculent sur booking.com. Envie d’aller chez l’habitant? Un clic sur Airbnb et le tour est joué. De spontanéité? Le site hotwire propose des chambres inoccupées de grandes chaînes d’hôtel à un prix très concurrentiel. La contrepartie: vous ne saurez que quelques jours avant votre départ le nom et l’adresse de votre hôtel. Surprise!
Si vous avez envie d’être débarrassée de la question du transport durant vos vacances, on ne peut que vous conseiller de réserver, avant de partir si possible, votre voiture, navette ou minibus privé.

Et aussi…

  • Vous avez un chat ou un chien et personne pour le garder? Faites appel à un pet-sitter (garde d’animaux) qui s’occupera bien de votre compagnon à quatre pattes.
  • Prenez une assurance voyage avant de partir ou vérifiez avec votre banque que votre carte bancaire vous couvre bien à l’étranger.
  • Prévenez votre banque que vous partez en voyage afin qu’elle ne s’inquiète pas de voir des retraits en pesos, euros et autres monnaies étrangères, et ne bloque pas votre compte.
  • Commandez des devises de votre pays de destination. Vous auriez tort de partir seulement avec votre carte bancaire en poche quand certains pays n’y sont pas trop familiers.

Étape 3 – La valise

La base de chaque valise de voyageur: la trousse de toilette et ses médicaments de secours (particulièrement si vous vous rendez dans un pays exotique) type antalgique, anti-diarrhéique, antiseptique, crème et répulsif anti-moustique, pansements et crème solaire.
Dans un autre billet, on vous aide, Mesdames, à remplir judicieusement votre valise de tenues stylées et polyvalentes. Affaire à suivre…

Bon voyage!

 

 

Écrit par Pauline Ponchaux

Arrivée tout droit du nord de la France, Pauline est une fervente admiratrice de « baguette-pas-trop-cuite-s’il-vous-plaît », gaufres et brunchs sucrés. Elle voue un culte aux films des années 80-90 et adore réciter les répliques par cœur de ses films préférés à la moindre occasion. Depuis son arrivée au Québec - voilà deux ans - Pauline s’est découvert une passion pour le site de Meteomedia et les températures ressenties. Elle aime aussi : lire dans le métro, gratter son ukulélé en s’imaginant sur une plage au soleil, les voyages dans des contrées exotiques, Barcelone et l’architecte Güell (bon, et aussi la sangria), les chats, Tom Hanks, Bill Murray et les Beatles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'habiller d'après sa silhouette : l'analyse

S’habiller d’après sa silhouette : l’analyse

Votre valise de l’été : les indispensables